Les volcans

La tournée des volcans

C’est décidé on va louer une voiture pour faire la tournée des Volcans. Après plusieurs agences de locations, d’heures d’attente et de dineros en moins notre beau petit 4×4 est bien réservé pour demain!

DSC01038
Au départ de San José !
On oublie pas tout notre matériel et nos courses pour la semaine
Tout notre matériel et nos courses pour la semaine

On profite du soir pour planifier notre itinéraire avec précision et nous n’y sommes pas allés de main morte ! On aura peu de temps de repos pour tout faire… Au départ je crois que nous n’y avons pas vraiment cru nous même 🙂
Dans notre programme 5 volcans et une montagne en 5 jours! Heureusement nous n’avons pas gravit tous ces sommets, pour certains nous avons simplement profité des biens-faits de leurs eaux chaudes thermales !

Une partie de la cordillère centrale !
Une partie de la cordillère centrale !

C’est parti pour une semaine à travers la cordillère centrale du Costa Rica.
On s’attaque déjà à la circulation de San José, nous réussissons sans peine grâce à notre itinéraire sur notre téléphone… sans ça on y serait peut-être encore!
Le premier volcan s’appelle Poas, c’est sûrement le plus touristique, le plus facile à gravir mais il est si original avec sa lagune bleu et ses fumerolles qu’il est incontournable.

Le Volcan Poas avec son gigantesque cratère et sa lagune bleue!
Le Volcan Poas avec son gigantesque cratère et sa lagune à la couleur bleue pastel !
Nous sommes bien au dessus des nuages!
Bien au dessus des nuages !
Notre chemin de balade entre les 2 cratères !
Notre chemin de balade entre les 2 cratères du volcan Poas !
La 2ème lagune du Poas
La 2ème lagune du Poas
Zen attitude et méditation au programme!
Zen attitude et méditation au programme!

Il est d’ailleurs si accessible que nous nous remettons vite en route pour un autre volcan, le volcan Arenal.
Celui-ci ne se grimpe pas, les touristes profitent de sa beauté et de l’eau chaude qui en coule.
Nous avons campé au pied de ce cône quasiment parfait, c’est toujours une sensation forte de s’endormir dans un décor aussi différent de ce que l’on peut connaître.
Le moment fût court et c’est notre seul regret de la semaine, nous sommes arrivés trop tard et repartis trop tôt pour le voir en entier, les nuages ont caché une grosse partie de son sommet. Pour ce qui est des eaux chaudes… le tarif nous a refroidi… 🙂

Notre destination suivante est le volcan Tenorio et son Rio Céleste. Une randonnée fantastique à travers la jungle peuplée d’une multitude d’animaux et surtout longeant une rivière d’une couleur bleue aussi profonde qu’étonnante.

Une forêt pas trop dense nous accompagne jusqu'au rio!
Une forêt pas trop dense nous accompagne jusqu’au rio !
L'équilibre boueux est tout un art!
L’équilibre boueux est tout un art !
Plusieurs fleurs de couleurs bordent notre chemin... Parfois violette...
Plusieurs fleurs de couleurs bordent notre chemin… Parfois violette…
....Parfois rouge!
….Parfois rouge !
Enfin le rio céleste !
Enfin la cascade du Rio Céleste !
La couleur de l'eau avec les reflets du soleil sont splendides !
La couleur de l’eau avec les reflets du soleil est splendide !

L’origine de cette couleur est nettement visible en remontant la rivière, l’endroit est bien spécifique, c’est la croisée de 2 cours d’eau aux propriétés complémentaires. La légende dit que Dieu aurait lavé ses pinceaux dans la rivière après avoir peint le ciel en bleu !

On aperçoit une traînée blanche avant la formation de cette couleur bleue. Un joli mélange naturelle!
On aperçoit une traînée blanche avant la formation de cette couleur bleue. Un joli mélange naturel !

Le soir même en demandant notre chemin nous avons eu la chance de pouvoir rester dormir à l’entrée du Parc national. Encore un moment privilégié et revigorant au beau milieu de la nature.

Notre petit chez nous au Tenorio!
Notre petit chez nous au Tenorio !

Une fois la tente pliée au petit matin on s’est dirigé vers le volcan le plus proche, le volcan Miravalles, qui a exactement les mêmes propriétés que l’Arenal avec ses eaux thermales. Mais il a l’avantage d’être destiné au bien-être des locaux, les Ticos. Et ça nous on aime, d’une c’est souvent bien moins cher et de deux ça nous permet d’explorer des endroits qui ne sont pas dans les guides, qui sont par conséquent très peu peuplé, les lieux peuvent ainsi garder leur intimité et leur magie.

Nous avons dormi dans le jardin d'une station thermale au pied de Miravalles !
Nous avons dormi dans le jardin d’une station thermale au pied de Miravalles !
Voici notre vue sur le volcan Miravalles ! Magnifique !
Voici notre vue sur le volcan Miravalles !
Oui c'est vrai... on été plutôt bien!
Oui c’est vrai… on était plutôt bien!
Mais ça ne nous a pas empêché de nous faire notre propre popote au lait de coco récolté dans le parc!
Ça ne nous a pas empêché de nous faire notre propre popote au lait de coco récolté dans le parc !

Comme vous avez pu le voir, on a plutôt apprécié notre petit séjour chez les Ticos 🙂
Après le réconfort l’effort ! Oui normalement c’est l’inverse mais c’est vraiment bon de pouvoir faire ce que l’on a vraiment envie pendant ce tour du monde. On apprend à bien plus s’écouter et à se dégager de nos « sentiments d’obligation ».

Une journée bien chargée nous attendait au volcan de Ricon de la Vieja.
Nous avons commencé par une belle randonnée parsemée de rivières et de ponts à franchir.

Il ne pas se louper avec tout le matériel dans le sac!
Il faut ne pas se louper avec tout le matériel dans le sac !
Ça bringuebale mais ça tient!
Ça bringuebale mais ça tient !

L’objectif final était d’atteindre des sources naturelles, partiellement aménagées en bassins combinant eau chaude souffrée et eau froide limpide.

Notre piscine du jour!
Notre piscine du jour !

Nous avons profité de ces piscines naturelles pour manger rapidement car une autre randonnée bien différente nous attendait.

Relax avant un retour musclé !
Dernier moment relax avant un retour musclé !

En retard sur l’heure nous avons presque fait le retour en courant et grâce à ces pas de géant nous avons pu rentrer dans la 2ème partie rocailleuse du volcan.
Un endroit magique sous un soleil de plomb. Peu d’endroits au Costa Rica ressemble à ça, cette randonnée fût pour nous l’un des meilleurs moments de ce séjour.

Différent et aride !
Différent et aride !

Entre fumerolles, boue bouillonnante, lac de souffre et paysage volcanique nous avons été conquis !

Champs de fumerolles et boue bouillonnante sous nos pieds! Attention ça chauffe!
Champs de fumerolles et boue bouillonnante sous nos pieds! Attention ça chauffe!
Lac de souffre parsemées de fumerolles brûlante !
Lac de souffre parsemé de fumerolles brûlantes !
Si si ça boue... :-)
Si si ça boue… 🙂
L'impression d'être dans un autre monde !
L’impression d’être dans un autre monde !

Je vous passe les détails de toutes les heures de trajets, les routes défoncées, les pistes avec des cailloux énormes et autres particularités du réseau « routier » du Costa Rica… quelques exemples quand même !

Une creusée dans la roche calcaire !
Une route creusée dans la roche calcaire !
À ce moment c'était plus rocailleux !
À ce moment c’était rocailleux et bien galère !
On aussi pris des pistes en terre, ça doit être "marrant" quand il pleut...
On aussi pris des pistes en terre ! Ça doit être « marrant » quand il pleut…
Il y avait un peu de bitume, quand même !
Il y avait un peu de bitume, quand même !

Le lendemain était notre dernier jour avant de rentrer à San José où nous étions invités à un barbecue avec Elodie et ses amis Colombien. Barbecue fort bon et sympathique en passant.
Ce dernier jour s’est passé dans les nuages de la montagne de Monteverde, un parc naturel hautement réputé pour la conservation d’une diversité étonnante de faune et de flore.
Nous y avons croisé de sacrés spécimens grâce à notre guide.

Il paraît que c'est bien venimeux !
Il paraît que c’est bien venimeux !
Moins dangereux déjà !
Moins dangereux déjà !
Un papillon feuille!
Un papillon feuille !
Du haut d'un mirador !
Du haut d’un mirador !

Voilà 5 jours bien chargés mais remplis de souvenirs extraordinaires.
En plus nous avons réussi à faire l’ensemble de ce que nous avions prévu, malgré une forte fatigue nous étions ravis de ce que nous venions d’accomplir.

Nous avons eu la chance d’être invité chez des amis d’Anne-Laure avant de partir pour un autre défi de taille l’ascension du Cerro Chirripo +3800m
(Si vous avez passé une mauvaise journée ou une envie de vous marrer, je vous invite fortement à lire ce prochain article 🙂 )

2 Comments on “Les volcans

  1. Coucou les copains,
    Sympa cette virée volcans! caliente!!!
    En effet, la semaine a du être éprouvante!bon repos à Antigua. On vous embrasse bien fort
    Julien Valérie et Léa

    1. Coucou les amis,
      Oui chaud chaud mais vraiment super!
      On pense souvent à vous, d’ailleurs comment va la jolie Léa ?
      Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *