Paksane & Pakkading

Nos derniers tours de roue !

Revenus à Vientiane après une longue route de montagne, nous voilà dans l’organisation d’un court séjour vers le sud, Paksane et Pakkading.
Contents de prendre une route plus accessible pour notre « moby », l’objectif était de faire un tour dans le parc de Nam Kading pour voir des éléphants sauvages mais pas que…

Un aperçu de la nature à Paksane !
Un aperçu de la nature à Pakkading au couché du soleil !

Bien arrivés à Paksane, nous nous rendons vite compte que les touristes ne s’arrêtent pas par ici, une nouvelle fois nous étions les seuls étrangers dans notre guesthouse et seuls blancs au petit restaurant d’à côté. Ces villes de passage ressemblent à de longues avenues bordées de restaurants et autres magasins de dépannage. Ici seuls les camions ou pickup s’arrêtent pour prendre une petite pause. En fin de journée les possibilités d’occupation sont peu nombreuses.

Dans le jardin de notre hôtel beaucoup d'agrumes et de fruits poussent ! Anne-Laure fera même la découverte d'un nouveau "genre" de shampoing ! Magique !
Dans le jardin de notre hôtel beaucoup d’agrumes et de fruits poussent ! Anne-Laure fera même la découverte d’un nouveau « genre » de shampooing ! Magique !

Un court dodo et nous enfourchons notre mûle motorisée pour seulement une petite heure. Arrivés à Pakkading nous trouvons rapidement, une jolie guesthouse locale.

La balade restant notre meilleure option, nos remettons nos chaussures pour aller faire un tour. Nous croiserons sur le pont les jeunes qui s’y rassemblent pour discuter et rigoler. D’ailleurs à notre passage nous avons eu le droit à de larges sourires et à de sympathiques « bonjour ».

En route pour la balade !
En route pour la balade !
Le fameux pont où nous croiserons la jeunesse locale !
Le fameux pont où nous croiserons la jeunesse locale !
Une du pont sur la petite ville tranquille de Pakkading !
Une vue du pont sur la petite ville tranquille de Pakkading !
Pakkading est coupé en deux partie bien différentes !
Pakkading est coupé en deux parties bien différentes !
L'autre partie du village beaucoup plus isolé de la route !
L’autre partie du village beaucoup plus isolée !
Même au plus profond du Laos, chaque village possède son temple !
Même au plus profond du Laos, chaque village possède son temple !
Les routes sont en bien moins bonnes états que sur la route principale, cest vous dire que le 4x4 est obligatoire ! Il commence à faire nuit et le sommeil arrive tout aussi vite, les 150 kilomètres avec Moby se font sentir :-)
Les routes sont en bien moins bon état que sur la route principale, c’est vous dire que le 4×4 est obligatoire !
Il commence à faire nuit et le sommeil arrive tout aussi vite, les 150 kilomètres avec Moby se font sentir 🙂

D’ici nous tentons de nous organiser pour aller dans le parc et trouver les diverses possibilités qui s’offre à nous.
Effectivement nous sommes hors période et toujours aucun touriste à l’horizon, mais il nous paraît bizarre de ne voir aucune information à la réception de notre hôtel et surtout de ne croiser aucun tour operator dans les rues.
L’excursion nous paraît mal partie mais nous cherchons des solutions pour continuer notre parcours. Déçus et un peu résignés, il faut bien l’avouer, nous rebroussons chemin vers Vientiane. Apparemment avec la saison des pluies peu de possibilités s’offrent à nous ici et par chance nous venons de nous rendre compte que nous avons mal calculé notre date d’expiration de visa ! Nous avons 2 jours de moins que prévu, nous rentrons d’une traite (plus de 200 km) pour nous préparer au passage avec la Thaïlande !

Notre Moby s'est vendue en très peu de temps, nous pouvons prévoir notre départ sereinement !
Notre Moby s’est vendue en très peu de temps, nous pouvons prévoir notre départ sereinement !
Il est temps de partir, dernier jour de notre visa, nous savourons les derniers instants de calme qui reigne dans cette capitale !
Il est temps de partir, dernier jour de notre visa, nous savourons les derniers instants de calme qui reigne dans cette capitale !
Sur le pont de l'amitié où se trouve la frontier, le ciel pleure notre départ !
Sur le pont de l’amitié où se trouve la frontière, le ciel pleure notre départ !

Un nouveau pays nous attends, la ville Udon Thani sera la première étape de notre voyage en Thaïlande 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *